Raccourcis:

Une initiative pionnière en France

Première collectivité à le faire en France, Rennes Métropole et la Ville de Rennes ont décidé de libérer largement des données publiques issues notamment de son réseau de transports, mais aussi des données géographiques, ainsi que les informations pratiques géolocalisées de 1 500 organismes publics et associatifs locaux. Ces données ont en commun d'être non nominatives et d'avoir une dimension en rapport avec le territoire rennais.

Trois bonnes raisons d'ouvrir les données publiques

Ce patrimoine immatériel reste largement ignoré du grand public alors que cette somme d'informations est de nature à améliorer le quotidien des citoyens, à accroitre la transparence, à créer de la valeur d’usage.Deux phénomènes vont accélérer ces développements. D'une part, l'accès à Internet via les téléphones mobiles qui connaît une très forte croissance, entrainera de nouveaux usages d'accès aux informations liées au territoire. La demande participative des citoyens, d'autre part,  est l'expression d'un profond changement de société qui entraine là aussi de nouveaux rapports avec le secteur public.

C’est aussi une formidable opportunité d'associer les habitants à une démarche de co-élaboration et de participation ouverte, d’augmenter la capacité innovatrice, de libérer les forces créatives des acteurs rennais qu’ils soient associatifs, économiques, sociaux, culturels, professionnels, étudiants, usagers, habitants ou citoyens. 

Enfin c’est participer au développement de l’attractivité de la métropole rennaise et poursuivre la construction d’une ville novatrice et audacieuse où s’inventent la société et les usages de demain.